Traitement céramique pour carrosserie de voiture : trouver un garage spécialisé en Alsace

céramique
 Le traitement céramique est un procédé issu des nouvelles technologies qui permet de bien protéger sa carrosserie de voiture. Il offre une vraie tenue dans le temps, comparé aux téflons et aux cires, et se compose de matières inorganiques qui ont la particularité de ne pas s’oxyder au contact de l’oxygène présent dans l’air. Sa composition chimique lui permet en plus de se lier à tout vernis d’origine, assurant ainsi une très bonne résistance dans le temps. Voyons en quoi consiste ce traitement protecteur exactement, ses avantages et comment il se pose…

Qu’est-ce qu’un traitement protecteur en céramique ?

La protection céramique d’une carrosserie de voiture est une barrière très efficace contre toutes les formes d’agressions (salissures, soleil, pluie, autres intempéries…). Non altérable et beaucoup plus durable qu’une cire synthétique ou qu’une cire Carnauba, cette protection se fixe chimiquement au vernis d’origine pour aller former une deuxième couche, dure et extrêmement lisse. Elle crée ainsi un véritable bouclier céramique qui va permettre de maintenir la brillance de la carrosserie pour plusieurs années. La nanotechnologie très avancée de cette protection va en effet provoquer une liaison chimique de celle-ci avec la peinture. La protection va ainsi devenir la surface externe de la carrosserie à la place du vernis. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur nano-carapace.fr.

Les avantages de cette protection de carrosserie

Véritable barrière chimique, ce traitement céramique offre une résistance aujourd’hui inégalée aux salissures et aux rayons UV. Il réduit également l’apparition de micro-rayures et facilite énormément les entretiens et lavages réguliers du véhicule. Il faut savoir que cette protection chimique nécessite une préparation de la carrosserie avant son application. Une fois posée, elle va durcir pendant sept heures au minimum, pour ensuite augmenter la profondeur de la teinte et intensifier la transparence du vernis. Les autres avantages de ce procédé sont : – d’offrir une brillance éclatante ; – de résister aux alcalins et aux acides ; – d’empêcher l’oxydation de la carrosserie ; – et d’avoir une résistance aux fientes d’oiseaux. La surface de la carrosserie reste ainsi propre beaucoup plus longtemps, d’autant plus qu’elle est hygrophobe. Il faut savoir que les anciens traitements, à base de polymères, de Carnauba ou contenant du téflon, avaient tendance à s’oxyder lors du contact avec l’oxygène présent dans l’air. Ce nouveau procédé céramique, étant composé essentiellement d’éléments inertes, ne peut pas s’oxyder et va donc protéger la peinture du véhicule durant cinq à neuf ans.

Comment se pose un bouclier céramique ?

La protection céramique demande plusieurs techniques de pose et différentes conditions environnementales (température, éclairage, hygrométrie…). Contrairement à un vernis classique qui se pose au pistolet, le traitement protecteur céramique s’applique avec un applicateur spécifique en coton. Celui-ci va recevoir quelques gouttes de céramique ; il suffira alors d’en déposer une fine couche sur la carrosserie. Suivant les caractéristiques de ce traitement protecteur céramique, la partie traitée sur la carrosserie sera rapidement essuyée avec des microfibres pour supprimer les traces engendrées. En cas de mauvaise pose, le traitement peut être retiré avec des produits abrasifs et des machines spécifiques. Il faut noter que la pose doit être obligatoirement effectuée par un professionnel et parfois même par un centre accrédité par la marque du traitement choisi. Attention ce traitement ne va pas camoufler les défauts (micro-rayures, hologrammes, rayures…) déjà existants sur la carrosserie. Ceux-ci doivent donc être corrigés avec soin, avant la pose, par un polissage à l’aide de machines professionnelles spécifiques.


Trouver son véhicule d’occasion en ligne
Dénicher des offres de voitures d’occasion à vendre à Palaiseau